Saxifrage, le jardin


Photo© Didier Kiefer



L’association Saxifrage-les-jardins

Une « transition » dans les champs de l’art et du design pour stimuler notre rapport entre nature et culture avec pour ambition de le transplanter en paysage culturel :
Introduire une autre philosophie du vivant à partir de la pratique d’un jardin en permaculture (concept systémique et global visant à créer des écosystèmes) jouxtant le bâtiment de l’école en favorisant une réflexion sur l’espace, l’acquisition d’outils techniques de pratique et d’outils conceptuels croisant la botanique et la philosophie.
Via le jardin, développer un imaginaire, une intention créatrice en parallèle d’une capacité à produire de la nourriture, à maîtriser les besoins en eau, en habitat, en énergie pour  respecter la logique du vivant. Cela en ayant pour objectif ce que l’on pourrait nommer « l’autonomie première » d’une personne. Au fil des saisons s’émerveiller d’une « écologie positive » qui cultive son jardin pour ensuite « politiser l’émerveillement » et en faire un vecteur de luttes concrètes défendant une biodiversité contre tout ce qui la dévitalise, à savoir essentiellement un système économique néo-libéral.


Un jardin à la haute école des arts du Rhin de Mulhouse

Etudiants en charge du projet :
Loïse Doyen


Photo© Didier Kiefer

Photo© Didier Kiefer