Reportage en novembre 2021





Filière de brique de l’entreprise Lanter_ Photo© Nathalia Moutinho

Intérieur des maisons troglodytes de Graufthal.
Photo© Nathalia Moutinho


Les reportages des 15, 16 et 17 novembre 2021


Ce reportarge a été proposé dans le cadre des workshops Hors Limite de l’école, ouvert à tous les étudiants de l’école de Strasbourg et de Mulhouse.

Une vidéo a été réalisée par Aimée Le Briéro, visionnage possible ici.

Lundi 15 novembre 2021
Visite du site des maisons troglodytes de Graufthal.
Visite de l’hélidome avec Eric Wasser

Mardi 16 novembre 2021
Visite du site “hyménoptéra” avec Sébastien Heim
Visite de la briqueterie Lanter
Rencontre avec Claude Helmlinger

Mercredi 17 novembre 2021
Echange avec le parc des Vosges du Nord

Maisons troglodytes de Graufthal



Comme partout en Alsace, les guerres du 17ème siècle déciment presque entièrement la population. La paix revenue, certains habitants se construisent des maisons avec les pierres des ruines du couvent du 12 ème siècle; et d’autres aménagent des maisons dans les falaises de grès.
https://www.maisonsdesrochers-graufthal.fr/index.html
Vue des maisons troglodytes depuis les restes du couvent. Photo© Nathalia Moutinho

Sculpter la trajectoire du soleil : l’héliodome d’Eric Wasser



Écologiste de la première heure, l’industrialisation de la nature ne convient pas à Eric Wasser qui place la ferme et la ruralité au cœur des débats : la ruralité est un poumon nécessaire, dit-il.
Ébéniste de formation, meilleur ouvrier de France à 25 ans, Eric Wasser est designer. Après une carrière chez Seltz, il construit l’héliodrome à partir de 1998, c’est un projet de vie.
L’équipe de projet est familiale, sa fille mâcon fabrique les fondations et le bâtiment.
Pendant qu’il travaille avec Seltz, son collaborateur Remy travaille à mi-temps sur les dessins et calculs de l’héliodrome. Il est ensuite obligé de travailler avec des ingénieurs béton et ingénieurs bois.

Nous parlons d’un vaisseau mesurant 10 m de diamètre par 11m ; posé au sol telle une soucoupe volante.
Une maison pensée, dessinée et conçue par Eric Wasser selon la course du soleil. L’Heliodome est une réponse sans appel aux contraintes énergétiques et d’émissions de CO2. Il assure un chauffage gratuit en hiver et un rafraîchissement naturel en été. Réponse concrète aux objectifs du développement durable, l’Heliodome est une architecture modulable pour des attentes multiples.

« C’est une maison solaire bioclimatique, dont le volume architectural calque la trajectoire du soleil en prenant en compte ses variations selon les saisons. En hiver, la structure [en partie couverte de panneaux solaires thermiques pour assurer la fourniture en eau chaude et le complément d’inertie] capte l’énergie et s’en préserve en été » dit Eric Wasser.
 
« Que veut dire être créatif aujourd’hui ? Cela veut dire aller au bout de ses idées, la galère c’est normal. ». Eric Wasser est un designer littéralement connecté à la terre, à Cosswiller.

Le mouvement, les formes ancestrales et la course du soleil composent le leitmotiv d’une réflexion globale. Son éthique est celle d’un monde qui se pense comme un tout et dont la magie se retrouve dans l’architecture et l’objet.
Penser les volumes selon les mouvements du soleil peut paraître une proposition désuète dont le graal date des années 70, mais pour Eric Wasser c’est le travail d’une vie, celle d’une maison, d’une architecture manifeste.
En résumé, l’éthique de son projet, c’est avoir la ténacité de réaliser le projet dont on rêve. C’est de croire que la forme physique est le résultat de croisements de forces.
Nathalia Moutinho

Héliodome d’Eric Wasser. Photo© Nathalia Moutinho



Visite de Hyménoptéra avec Sébastien Heim


Sébastien Heim nous invite à la découverte de son jardin où il a recréé différents micro-milieux favorisant la biodiversité. Présence de rocailles, d'un verger, d'un potager en permaculture, de milieux aquatiques et d'une friche. Débat, interview et échanges …
Prise de notes à la visite d’Hyménoptéra. Photo© Clément Desforges

La briqueterie Lanter racontée par Bruno Lanter


Visite de la briqueterie et des savoir-faire liés à la terre cuite. Isolant phonique et thermique, insensible aux variations climatiques, la terre est ici travaillée artisanalement depuis 4 générations.
La terre utilisée par la briqueterie est extraite à proximité de l’entreprise. Cette terre travaillée pour traverser une filière et devenir une brique. Les briques sont ensuite séchée dans un séchoir capable de contenir de 18 000 à 20 000 briques avant d’être cuites.
Le four de la briqueterie Lanter est exceptionnel, le feu tourne dans ce four de type “four Hoffmann”. 
Joseph Pfister a créé la briqueterie dans les années 1800 et le four a été construit par Joseph Pfister en 1896. 
Un four de type Hoffmann est un four circulaire au sein duquel le feu est déplacé de compartiments en compartiments, tel un anneau de feu.
La température de chauffe est de 1100 degrés pour cuire les briques. 
Le jour de notre visite le four est à l’arrêt pour maintenance et Bruno Lanter nous a présenté le cour du four pour en expliquer le fonctionnement.
https://www.brique-lanter.com
Bruno Lanter et les étudiants dans le four. Photo© Nathalia Moutinho 


Vues de la briqueterie Lanter. Photo© Nathalia Moutinho

Vues de la briqueterie Lanter. Photo© Nathalia Moutinho

Vues de la briqueterie Lanter. Photo© Nathalia Moutinho 



Rencontre avec Claude Helmlinger, permaculteur artiste designer bidouilleur.


Visite du jardin de nuit à la lampe de poche et repas sur place préparé par Claude Helmlinger.

Accueil magique de Claude Helmlinger autour de son étang avec un feu en suspension. Photo© Nathalia Moutinho


Explication et présentation de Claude Helmlinger de sa démarche de créateur. Photo© Nathalia Moutinho




Rencontre avec Romy Bagdadi, paysagiste du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord au sein du château de la Petite Pierre.


Échanges autour des questions de la place et de la diffusion de l’art et du design dans le parc.

Romy présentant toutes les actions du Parc. Photo© Nathalia Moutinho