2022_23 Programme pédagogique 





Thierry Boutonnier arrosant le centre de la terre_2022_Photo© Clément Desforges


Le programme de l’année 2022_23 organise des débats sur le dialogue entre la terre et l’eau.





Les journées d’études initient les démarches et les réflexions liées aux questions des ressources naturelles et de l’artificialisation du monde et autour de la thématique “Environnement et biopolitique”.
Ces journées d’études s’articulent avec des temps de reportages de terrains ultérieurs pour mettre en perspective l’expérimentation dans les champs de la création sur les alternatives possibles d’actions allant à l’encontre d’un productivisme qui appauvrit et dévaste la biosphère.
   Voir onglet “Les débats”



Deux voyages, reportages créent deux temps forts dans la pédagogie.
Ces deux reportages d’études
s’organisent autour de thématiques variées. 
Ces voyages permettent d’arpenter le territoire et de rencontrer les acteurs de ceux-ci. 
Il s’agit d’acquérir des compétences et des connaissances pour construire et nourrir une démarche artistique alternative aux réseaux habituels de diffusion de l’art et du design.
La restitution via un document à inventer viendra conserver une trace de ces reportages.
    Voir onglet “Reportages” 

Un jardin à la Hear
Afin de penser autrement la place des humains dans son rapport au vivant, enseignants et étudiants de l’école sont à l’initiative de la constitution d’une association proposant d’investir le jardin de la HEAR Mulhouse en espace de culture.

Le jardin, devient espace d’étude et de recherches à différents groupes de travail notamment pour les étudiants du parcours Nomade. Il est un lieu d’expérimentation, un espace pluriel entre jardin et potager pour tous projets s’engageant sur l’ouverture d’une pratique « d’atelier jardin » comme de « jardin atelier ». Un espace de partage, de solidarité, de monstrations/expositions de formes artistiques diverses mais aussi un lieu d’observation, d’inspiration et de contemplation.

Une « transition » dans les champs de l’art et du design pour stimuler notre rapport entre nature et culture avec pour ambition de le transplanter en paysage culturel :
Introduire une autre philosophie du vivant à partir de la pratique d’un jardin en permaculture (concept systémique et global visant à créer des écosystèmes) jouxtant le bâtiment de l’école en favorisant une réflexion sur l’espace, l’acquisition d’outils techniques de pratique et d’outils conceptuels croisant la botanique et la philosophie.
Via le jardin, développer un imaginaire, une intention créatrice en parallèle d’une capacité à produire de la nourriture, à maîtriser les besoins en eau, en habitat, en énergie pour  respecter la logique du vivant. Cela en ayant pour objectif ce que l’on pourrait nommer « l’autonomie première » d’une personne. Au fil des saisons s’émerveiller d’une « écologie positive » qui cultive son jardin pour ensuite « politiser l’émerveillement » et en faire un vecteur de luttes concrètes défendant une biodiversité contre tout ce qui la dévitalise, à savoir essentiellement un système économique néo-libéral.




Les JEUDIS MATIN NOMADE sont des cours obligatoires
Les cours obligatoires se déroulent tous les jeudis matin et sont centrés sur l’approche de la réinvention du collectif et des biens communs.
Ces cours permettent aux étudiants de construire leur emploi du temps en cohérence avec leurs objectifs plastiques et théoriques, et peuvent être l'occasion de rencontre avec des intervenants extérieurs.
Les dates sont :
Jeudi matin 7 octobre, Jeudi matin 14 octobre, Jeudi matin 4 novembre, Jeudi matin 18 novembre, Jeudi matin 2 décembre, Jeudi matin 15 décembre.

Programmation cinématographique les jeudis soir avec le master économie sociale et solidaire ( programmation à confirmer) :
“ Sacré croissance ” de Marie Monique Robin
“ Assistance mortelle ”  de Raoul Peck
“ Le cauchemar de Darwin ” de Hubert Sauper
“ La loi de la banane ” de Mathilde Damoisel
“ Le business du commerce équitable ” de Donatien Lemaître
“ La vie moderne ” de Raymond Depardon

Des cours sont partagés aves les étudiants en master d’économie sociale et solidaire, à suivre à l’UHA, au premier semestre :
Histoire du capitalisme, enseignant Simon Hupfel cours M2
- Introduction à l’économie : Histoire des idées sociales, enseignant Jean-François Havard) cours M1
Economie écologique et développement durable, enseignant Antoine Missemer cours M1


Nos débats en image

Thème 1 : Les organisations alternatives du travail
Entre nos mains de Simon Hupfel, 7 octobre, 9h-11h, amphi 4
Une entreprise comme il faut de Renaud Defiebre, 11 octobre, 8h-10h, RG 121
Lip, l’imagination au pouvoir de Jean-François Havard, 18 octobre, 14-17h, RD 101

Thème 2 : Bien public et environnement
Qu’est-ce qu’on attend ? de Simon Hupfel, 18 octobre, 17h-20h, RD 102
Assistance mortelle de Jean-François Havard, 15 novembre 14h-17h, amphi 2
Sacré croissance de Marion Rabier, 2 décembre, 10h-12h, RG 113 

Thème 3 : Mondialisation
La loi de la banane  de Renaud Defiebre, 2 novembre, 8h-10h, RG 121
Le cauchemar de Darwin de Stéphane Latté, 17 novembre, 17h-20h, RG 119
Le capital au XXIe siècle de Clémentine Fauconnier, 24 novembre, 17h-20h, RD 106



Restitution pédagogique, les attendus pédagogique 
La professionnalisation fait partie intégrante du programme pédagogique en favorisant la création de tiers lieux pour l’expérimentation au sein desquels les projets se construisent dans un espace, un lieu, un territoire avec la connaissance de tout ce qui le compose (habitat, agriculture, biodiversité…).
Les étudiants auront pour objectif de raconter de nouveaux récits prônant la diversité, la pluralité en intégrant leurs projets, dans le champ de l’art et du design, comme ancré dans le quotidien et en dehors de tout spectacle.
Cette restitution de projet, de travail, d’expérimentation, de reportages... est programmée pour les dates du lundi 31 janvier -1er février - 2 février 2022. Ce rendez-vous aura lieu en dehors de l’école dans des espaces choisi et défini par les étudiants.
La question de l’édition, présentation et monstration des travaux dans un contexte de vie est exigé.