Contributeurs



“Les oiseaux voleurs de fraises” de Williams Morris, 1883



L’équipe pédagogique _ Haute école des Arts du Rhin
Didier Kiefer

Après avoir travaillé 12 ans dans le champ de l’action sociale et culturelle, intègre à 33 ans l’École Supérieure des Arts Décoratif de Strasbourg dont il sort diplômé (DNSEP Art) en
2003.

Vit et travaille dans le parc régional des Vosges du Nord. Ses domaines de préoccupation sont principalement axés sur l’image imprimée, le son, la photo et la permaculture.

A enseigné 12 ans dans l’atelier impression(s) à l’Esad de Strasbourg, 4 ans à la HEAR sur les sites de Strasbourg et Mulhouse, depuis 6 ans au sein l’option art sur le site de Mulhouse.

Il y a quelques années, décide de « changer de geste » pour investir dans l’espace de la ruralité, des ateliers qui associent la production d’œuvres, leurs diffusions avec un (des) jardins référencés par le parc régional des Vosges du nord comme jardin pour la biodiversité.

« Changer de geste » pour privilégier le travail collaboratif et développer au sein de projets des structures juridiques ayant pour action l’organisation d’espaces alternatifs à la diffusion de l’œuvre. L’organisation d’ateliers et de conférences visant à partager les savoir-faire de préservation de la biodiversité et valoriser les techniques respectueuses de l’environnement. Des espaces encrés dans le champ du territoire de la ruralité.

Signe particulier : N’appartient à aucun réseau social et n’a pas de site internet …
Bertrand Lemonnier

Après Un double cursus en arts et en images de synthèse Bertrand Lemonnier a commencé à investir le champ de la production de formes numériques.

Coordinateur et enseignant de volume du Quai puis de la Hear depuis plus de 20 ans, ses centres d'intérêts liés à la forme et à sa matérialisation l'amènent à introduire l'impression 3D à la Hear. Il est en contact avec différents centres de recherches ou fabLab, afin de mettre en place des partenariats de proximité avec les écoles d'Art. Il cherche à faciliter l'accès aux technologies qu'il avait eu l'occasion de côtoyer dans le cadre de ses recherches au Technocentre Renault dès 2000, et qui se démocratisent et se déploient désormais de façon plus organique dans le territoire, tout en les articulant avec les techniques traditionnelles de production de forme.



Nathalia Moutinho

Vit à Strasbourg et travaille comme designer, scénographe, muséographe.

La muséographie consiste en l’étude d’une collection d’objets (matériels et immatériels) en correspondance avec  son territoire (d’origine, de fabrication, d’usage…) et en correspondance avec son temps (temps de vie, temps d’usage et temporalité des regards d’analyses…). Ces trois données fondamentales dans son travail quotidien forment l’analyse à partir de laquelle elle mène à bien un projet muséographique qui aboutit à une narration commune et collective avec tous les acteurs du projet. Ce travail conceptuel est ensuite mis en oeuvre sous forme scénographique.

Cette rapide présentation de ces deux disciplines permet d’expliciter comment la designer questionne les collections d’objets dans les projets culturels au travers des outils de narrations et d’espaces.

Après plusieurs projets sur les thèmes des paysages, des activités pastorales, de l’apiculture, de l’agronomie etc... les débats touchant la scénographie du vivant passionnent Nathalia Moutinho.

Diplômée des Beaux-Arts de Saint-Étienne en recherche de design, des écoles d’arts de Strasbourg et Nancy, après avoir suivi un master de design à Barcelone. 



Pour nous joindre : nomade@hear.fr


La promotion de 2021-2022


Anaëlle Alvarez-Caraire
   Étudiante en 5ème année didactique visuelle
Ornella Baccarani
   Étudiante en 4ème année art
Clément Desforges
   Étudiant en 5ème année art
Loise Doyen
   Étudiante en 4ème année art
Angéline Dubois
   Étudiante en 4ème année design process
Aiia Gonchar
   Étudiante en 4ème année art
Zoé Grel
   Étudiante en 5ème année art
Suzon Léger
   Étudiante en 5ème année didactique visuelle
Candice Lespets
   Étudiante en 4ème année design textile
Coline Miossec
   Étudiante en 4ème année design process
Solène Moulin--Charnet
   Étudiante en 5ème année design process
Isis Nicolot
   Étudiante en 5ème année design process
Magalie Renard
   Étudiante en 4ème année art
Tania Safa
   Étudiante en 4ème année design textile
Maxime Ta
   Étudiant en 5ème année art
Clara Valdés

   Étudiante en 4ème année design process

Collaboration avec le Master Économie Sociale et solidaire


Une collaboration entre la pédagogie Nomade et le Master Économie Sociale et solidaire a pour ambition de créer une synergie de travail et de recherche commune.
L’économie sociale et solidaire désigne toutes les initiatives qui visent à organiser la production de façon démocratique. Héritière de l'économie sociale du XIXe siècle et des réflexions plus récentes sur l’économie solidaire, elle consiste ainsi à fonder toute forme d’activité sur la participation des acteurs eux-mêmes et sur la propriété collective des moyens de production. Dans ce cadre, elle porte prioritairement sur les organisations qui permettent d’encourager et de garantir une telle participation (les associations, les sociétés coopératives et mutuelles) ainsi que sur les moyens de renforcer la coopération entre les acteurs et leur émancipation (éducation populaire, monnaie locale et complémentaire, finance solidaire, commerce équitable). L’objectif de ces outils est d’offrir des clés de compréhension et une réponse aux enjeux environnementaux, économiques, politiques et sociaux du XXIe siècle.

Enseignants participants : Guillaume Girardin, Simon Hupfel et Josiane Stoessel-Ritz

Université de Haute-Alsace
Campus Fonderie-FSESJ
16, rue de la Fonderie - 68093 Mulhouse Cedex
www.uha.fr




Les nouvelles matérialités de l’acte du design à l’ère Anthropocène.


Céline Monvoisin
est doctorante en études et pratiques des arts Université du Québec à Montréal (UQAM) où elle mène une recherche sur les écologies corporelle et environnementale en jeu dans les questions matérielles du projet, en contexte pédagogique.

Architecte de formation, j’enseigne pendant huit ans dans les champs du design et à la HEAR de Mulhouse de 2015 à 2018. Depuis 2019, je mène une recherche doctorale en études et pratiques de arts à l'Université du Québec à Montréal à la jonction des pédagogies du design et de l’éducation relative à l’environnement (ERE). Face aux enjeux matériels de l’acte du design à l’ère Anthropocène, je m’intéresse aux écologies à l’œuvre dans l’expérience d’apprentissage, entre le corps qui apprend et l’environnement. Pour ce faire, je vais à la rencontre d’initiatives éducatives significatives de cette approche, à la fois en France et au Québec et dans différentes disciplines du design. Mon action vise à esquisser l’état des lieux des pratiques d’apprentissage à travers leurs singularités mais aussi leurs dynamiques communes.
À cette occasion, je collabore au programme Nomade.

celinemonvoisin.fr



L’association Epices

est partenaire du programme NOMADE dans le cadre d’échanges sur la permaculture.

EPICES est une association ayant pour désir de créer des liens interculturels et intergénérationnels, de soutenir la parentalité, de favoriser la justice sociale, d’envisager l’insertion des jeunes sous un angle nouveau, de penser la sauvegarde des terroirs et d’initier des partages autour de la cuisine que l’on réalise et déguste ensemble.


Association épices
44 Avenue du Président Kennedy
68200 Mulhouse, France
www.epices.asso.fr